Un autre qui décède

Publié le par la freniere

Un autre qui décède

Regarde j'approche je parle
la même langue que toi
j'ouvre tout au bout du passage
des torrents d'air qui nous entraînent
je veux avec ma main toucher
la maison aimée

 

&

 

Toujours j'aspire à un nouvel ordre
repartir de là où j'ai pris forme

je me conformais aux lois de la terre à toutes vos paroles
j'étais l'orage qui meurt d'éclore sous la lumière
aujourd'hui j'ouvre je ferme des portes je nais je meurs
dans un jour difforme mille mots m'assaillent
je cherche le repos comme le sourire après les larmes.

 

Pierre Des Ruisseaux

Publié dans Les marcheurs de rêve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article