À S. et C.

Publié le par la freniere

On marche. On marche un monde multiple sur une planète plus grande que les buts. On marche dans un univers plus immense que les pensées. Au foin des errances, on espère l'allumette qui embrasera, qui révélera la puissance de la moisson. On rêve d'un écho, d'une parole amie. On tisse la laine des jours pour habiller la marche quotidienne. Puis, venus d'un hasard, on ne sait où, on ne sait comment, on ne sait pourquoi, des routes se rencontrent, des voix se répondent, des mains se tendent, des cœurs se reconnaissent, des couleurs prennent feu. On s'illumine. On fusionne. On s'épouse. Et c'est aujourd'hui ce jour des épousailles. Ce jour qui vous élève en devenir conjoint. Depuis l'absolu, l'amour qui a fait naître, conjugue vos existences. Tout est à inventer. Alors, on marche ensemble, sur une route, dans un monde multiple, une planète plus grande que les buts, un univers plus immense que les pensées. L'amour est une terre cultivable. Namasté sur ce territoire.

 

Ile Eniger

Publié dans Ile Eniger

Commenter cet article