Me taire

Publié le par la freniere

je n'ai plus très envie de parler
de raconter menu menu
les ficelles qui emballent les jours
les cadeaux qu'ils sont
leur goût de miracle négligé
au fait, vivre est la meilleure
manière d'écrire
mais je parle quand même
imbue de pétillement grave
aux coins de vos paupières
quand par hasard
vous m'écoutez
presque
me taire

 

Florence Noel

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article