Déclaration d'impôt

Publié le par la freniere

Je n’ai pas honte des gens que je fréquente,

qu’ils soient prophètes ou mécréants,

bandits ou imbéciles,

poètes ou vidangeurs,

trafiquants de rêve ou paresseux

mais j’ai honte pour l’homme

quand il se fait banquier,

flic, homme d’affaires ou bourreau,

avocat de la poursuite,

comptable du silence

ou notaire du cœur.

Je n’ai pas honte d’être pauvre

mais j’aurais peur d’être riche

sur le dos des enfants.

 

Jean-Marc La Frenière

Publié dans Poésie

Commenter cet article