Depuis le début

Publié le par la freniere

Il y a bien longtemps que nous avons perdu la guerre
contre le TERRORISME. Bien longtemps !
Depuis le début, faut-il dire ?

Le TERRORISME est un état de fait installé par le fanatisme, certes, mais par l'irresponsabilité d'une politique mondiale
qui dresse les peuples entre eux.

Plus de 250 victimes civiles, enfants et adultes mélangés
une psychose de l'attentat installée dans tout le pays
et inexorablement tous les 3 mois,
un drame qui tue de plus en plus de personnes.

Les trémolos dans la voix de HOLLANDE, VALLS
et toute la clique bien à l'abri, réclamant la solidarité,
une minute de silence et affirmant qu'il ne faut pas céder, m'insupportent, m'exaspèrent, me donnent envie de vomir !

Le sadisme jouissif des médias allant chercher l'image
la plus choquante, la plus près de la réalité, interrogeant
et interrogeant encore et encore les témoins, les victimes
en direct pour qu'ils racontent et craquent devant les caméras
en souvenir de l'horreur, me scandalisent.

Les médias participent au terrorisme à leur façon :
il veulent faire du chiffre, de l'audimat, vendre et vendre
encore plus de sales informations et faire grimper la côte
de leurs médias. Par leurs pratiques, la constitution
des droits de l'homme est bafouée chaque jour.

Je n'allume plus la télé, je n'allume plus la radio,
je ne lis plus la presse ! pas parce que j'ai peur
mais parce que je ne supporte plus ce commerce de l'horreur !

Arrêtez de mettre en vedette ces assassins et de montrer
leurs photos, leurs visages : à quoi ça sert ? Ils sont morts
et ils ne peuvent plus nuire ? Vous entretenez la haine de l'autre et le délit de faciès par de telles pratiques.

Votre fameux prétexte au droit à l'information
est une autre forme de barbarie !

A quoi ça sert d'ailleurs les barrière devant les écoles ?
Tous ces militaires qui marchent en long et en large
avec des mitraillettes neuves dont ils ne se sont jamais servi ?
A quoi ça sert ce foutu plan vigipirate, ces mesures que vous prenez en désespoir de cause, alors qu'à chaque attentat,
ça frappe plus fort, d'une nouvelle façon,
et que vous n'êtes jamais là où ça se passe.

A longueur de journée et à longueur d'années, je visite,
j'explore, je traverse des lieux, des dizaines de rassemblements
où quelqu'un, quelque chose pourrait exploser
et tuer des centaines, des milliers de personnes sans défense.

La foule est partout, vous n'êtes nulle part.
Car il est déjà trop tard.

Mais heureusement, vous pourrez faire de beaux défilés,
de grands discours plein de trémolos et travailler à votre prochaine campagne électorale.

Tous ces meurtres ravageant
des familles entières, vous en êtes responsables !
Ces trois millions de chômeurs dont certains mettent fin à leurs jours, vous en êtes responsables depuis des décennies !

L'accroissement des richesses pour l'élite que vous protégez
et à laquelle vous participez : vous en êtes responsables !

Arrêtez de nous faire croire au mensonge d'une démocratie
qui ne protège et n'enrichit que vous !

Arrêtez de mentir à ceux qui ont voté pour vous et que vous trahissez à chaque décision dans le simple intérêt de votre pouvoir, de votre richesse et du confort de vos privilèges !

Arrêtez de participer à cette barbarie
du vingt-et-unième siècle qui est le fruit
d'une incompétence totale de la politique dans le monde.

Qu'allez-vous faire quand le peuple sera à genoux ?
Des discours ? Des accolades ? Des promesses ?

Cette guerre est perdue car vous gagnez votre vie
sur notre vote et nous perdons la notre sur votre
déconnexion de la réalité.

 

Dominique Sampiero

Publié dans Glanures

Commenter cet article