Bien après l'été

Publié le par la freniere

Rien au jardin
Pour entretenir la flamme
Sinon les brins de bruyère 
Qui brillent de blancheur
Dans la lumière de fin d’après midi

 

Dans la bibliothèque chargée d’écriture
Les vieux livres enflent
À cause de l’humidité

 

Dans le blanc des mots
Le grains de silence
Ne germent que l’hiver

 

 Christiane Loubier

 

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article