Fin de saison

Publié le par la freniere

Fin de saison
vente sale
grande liquidation
oyez! oyez!
on passe à autre chose
hâtez-vous!
tout va disparaître
le prix des branches est ridicule
le nombre d'or est quasiment donné...
oui, mais je n'ai besoin de rien
j'ai décidé que mon petit coeur
de sauvageon existait pour vrai

il est né juste devant
le pommier
des duchesses
par un jour d'amours improbables
qu'il neige en paix! 

 

Jacques Desmarais

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article