Et puis

Publié le par la freniere

Et puis

Ils remontèrent de la grève

Des cadavres

Et des bouteilles de lait

À la date de péremption dépassée depuis l'aube des temps

Ils allumèrent un feu

De bois flotté

Ils eurent froid et faim

Et l'envie d'en finir

Par la violence

Ou la démission totale

Il faisait un sale temps

Sur la planète bleue

Sale

Salie

Méprisée

Vendue

Saccagée

 

Copyright Dominique Ottavi

 

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article