L'art et la mort

Publié le par la freniere

L'art et la mort

Rien qui ressemble à l'amour comme l'appel de certains paysages vus en rêve, comme l'encerclement de certaines collines, d'une sorte d'argile matérielle dont laforme est comme moulée sur la pensée.
Quand nous reverrons-nous?
Quand le goût terreux de tes lèvres viendra-t-il à nouveau frôler l'anxiété de mon esprit?
La terre est comme un tourbillon de lèvres mortelles.
... La vie creuse devant nous le gouffre de toutes les caresses qui ont manqué.
Qu'avons-nous à faire auprès de nous de cet ange qui n'a pas su se montrer?
Toutes nos sensations seront-elles à jamais intellectuelles, et nos rêves n'arriveront-ils pas à prendre feu sur une âme dont l'émotion nous aidera à mourir.
Qu'est-ce que cette mort où nous sommes à jamais seuls, où l'amour ne nous montre pas le chemin?

Antonin Artaud

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article