Besoin d'amour

Publié le par la freniere

Le vieux avait coutume d'abandonner son verre à demi plein sur le seuil du jardin. Jamais très longtemps, juste ce qu`'il faut pour cueillir des doryphores et attacher les scaroles. Il savait y découvrir au retour quelques mouches et devoir, d'un geste digne et bref, jeter la mixture aux chats endormis. Mais rien n'aurait su le dissuader de poser là son godet, tant il aimait le caprice des mouches qui, loyales, choisissaient son vin pour mourir. Rien ni personne, pas même le rituel éclat de rire par lequel je saluais l'aventure.

 

Complice, je savais qu'il revenait d'une longue randonnée au fond du jardin et que le voyageur a lui aussi, parfois, besoin d'amour.

 

Michel Baglin

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article