Elle était là quand on entrait

Publié le par la freniere

Tu m’entends ? Tu m’entends ? ai-je hurlé à
tes oreilles, alors que la mort venait de
s’allonger sur toi, refusant que mes mains
prennent sa place sur les tiennes. Tu

m’entends ? ai-je crié, tandis que ma vie
semblait se défaire autour de toi. Comment
pouvait-elle, ma voix, soulever ton silence
aussi lourd qu’une roche barrant mon chemin ?

une roche tombée je ne sais d’où, qui n’avait
rien des pierres nues que chauffent les étés
et coiffent de neige les hivers. On ne vit

pas neuf mois dans le corps d’une mère, sans
qu’au moment de sa mort ne surgisse de soi
le douloureux écho du cri de la naissance.


 

Richard Rognet

 

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article