L'écriture au canif

Publié le par la freniere

photo Jacques Desmarais

photo Jacques Desmarais

Berma Biou, Dear Abedul, ils disent que tu supportes humblement la chaleur, les grands froids, les sols pauvres, les voyageries en canot, les alexis, n'importe quoi, mais pas la sécheresse. Pas la sécheresse! Du frèle. Du trèfle. Des rêves. Arbre au bas mot dentelé des amoureux. Arbre de sève entre les arbres et le ciel bleu. Arbre du renouveau, de la lumière. Centenaire. Dépuratif. It ain't me Babe. Arbre aux allures féminines, aux branches noires qui pincent, à l'y " de noir Jésus " qui s'exfolie, aux fourches qui attisent avant les braises. Arbre de lenticelles horizontales, arbre des amoureux de la salive. Arbre de l'écriture au canif. Pas la sécheresse bouleau! Pas la sécheresse du temps présent.

Jacques Desmarais

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article