Céline i.m.

Publié le par la freniere

À chaque heure du jour

je me souviens de toi.

 

Tu as laissé en moi

des traces de lumière

qui m'éclairent toujours.

 

J'avance à la lueur de toi

dans la nuit blanche des mots.

 

Notre amour survit

dans chaque être qui aime.

 

Jean-Marc La Frenière

Publié dans Poésie

Commenter cet article