La colère

Publié le par la freniere

Ça te vient, ça t'arrive, cent clébards dans la tête,

Une locomotive, un barrage qui pète

Ça te sort d'une graine et ça devient un tronc

Et les branches d'un chêne qui t'éclatent le front

C'est jouir à l'inverse, c'est un ciel à sanglots

Et son grelon qui perce les parois de la peau

C'est pleurer à l'envers, le pétard de la peine

L'orgasme de la haine. C'est s'entr'aimer quand même,

La colère

C'est un piano qui cogne dans l'orchestre des veines

Ce pipeau dont l'haleine sent mille saxophones

C'est la sueur de décembre, mourir en italique

Vouloir nouer ensemble la Manche et l'Atlantique

C'est une épée tendue à la barbe des cons

Une fleur de passion aux pétales pointus

C'est le jour moins le jour, c'est un accouchement

Sans l'aube d'un enfant, les mâchoires de l'amour,

La colère

C'est les yeux qui s'effritent et le poing qui se blesse

Au tranchant des caresses, au baiser de la vitre

«Patron, une dernière, à la santé du diable !»

Et je casse mon verre sur le bord de la table

C'est un rire qui balance sous le ciel des gibets

Et son sexe bandé en haut de la potence

C'est le cœur éclaté mais c'est mieux que se taire

De pouvoir la chanter, comme hurler de colère,

Sa colère

C'est l'anus du Vésuve dessous ma casserole

Un fleuve de pétrole où navigue l'étuve

La langue qui s'embrase, la salive qui brûle

Et le ventre qui hurle pour attiser les phrases

Cette vague de braises au bûcher de la mer

Cette écume incendiaire qui lèche la falaise

C'est un feu de chevaux lancés au cœur des champs

Et le vent qui reprend l'odeur de leurs sabots,

La colère

C'est sauter à deux pieds sur l'édredon des ronces

La rage qui défonce les portes enfoncées

C'est l'opéra du cri, l'orage de tes bras

C'est cracher du lilas à la gueule des orties

C'est un hymne de fou, c'est l'étincelle noire

Qui porte à la victoire l'agneau contre le loup

Un baiser en dedans à l'amitié complice

Qui mord à pleine dents le cul de l'injustice,

La colère.

Alain Leprest

Publié dans Poésie à écouter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article