Ambitions

Publié le par la freniere

Les hommes meurent de vivre

sans paradis. Ils grimpent

dans la montagne pour trouver l'or

grâce auquel serait changée la vie.

 

Le fouet, c'est pour les chiens.

Les hommes ont droit à mieux :

crachats et tortures

de la naissance à la tombe.

Et ils creusent la terre,

et ils creusent la pierre,

et sans cesse ils creusent leur tombe.

 

Sous l'amas des roches éboulées,

sous la cendre des rêves,

ils découvrent la mort

qu'ils ignoraient chercher.

 

On enterre ces taupes

là où elles ont gratté :

dans les galeries abandonnées-

au cœur d'un or impalpable.

 

Jean-Paul Hameury

 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article