Hors tout

Publié le par la freniere

Je veux une averse d'étoiles sur les villes sales, des arbres qui dansent dans les pas fatigués des passants, le tournesol d'une robe jaune sur la grisaille des tristesses, le souffle pur d'une terre haute, l'eau glacée d"un torrent éclatant de rire, des étincelles de nuit faisant battre le cœur des mots pour nettoyer celui des hommes, un petit matin clair, irrévérencieux, insolent, confiant, où des fées en espadrilles font le ménage du jour. Les fées n'existent pas mais leurs gestes perdurent. Et quand j'écris : "Je t'aime hors approbation, hors cadre, hors limite, hors tout", ce sont elles qui me disent de ne pas avoir peur.

 

Ile Eniger

Publié dans Ile Eniger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article