J'ai aimé

Publié le par la freniere

J'ai aimé le visage flottant
au-delà sur la houle
verte
à la frontière des élans
qu'une estafilade rousse
transgresse
- faisan cinglant d'exotisme -

le visage de la paix
je l'ai aimé pour
ce qu'il recèle d'espérance
pour vous vos poches
pleine de chaos
vos pieds
transpercés de cailloux

j'ai aimé mon bonheur
de feuilles et de vents
sans remord
malgré l'atroce
qui défigure les constellations
de l'unique Nuit des hommes

car ici mon désir
est reçu
pas volé

dans le jardin où naît
la mort de toutes nos morts


Florence Noël

 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article