T'ai-je dit ma fille

Publié le par la freniere

L'eau du temps use les heures, toutes. Le cadastre du vivre porte ses rides bravement. En signes et contrepoints, la traversée s'augmente de guérets, traces, mesures de l'unique. T'ai-je dit ma fille, que je suis fière de toi, de ta droiture, de ta façon d'ensemencer ta vie ? Ni toi ni moi n'aurons inventé la lumière mais nous aurons défriché cette terre où elle était cachée. Car il ne s'agit pas de croire, ni même d'espérer, il s'agit d'être.

 

Ile Eniger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article