Poème occidental

Publié le par la freniere

Dans les broussailles cacophoniques
des enfants pleurent sans larmes
des amoureux se taisent à jamais
Dans les châteaux des vieux contes de fées
des coulées d'or fondu tâchent les murs
il paraît que le monde brûle
et que le dehors s'arrache du dedans
il paraît qu'une blessure à la bouche pourpre
tente de se faire comprendre dans le vif de l'instant
et qu'un lichen bleu recouvre les mots abandonnés
c'est le silence qui se meurt entre les pierres
l'ordre a été donné de fusiller les lampes-tempêtes
et il est interdit désormais d'ouvrir son coeur
quiconque regarde le soleil en face sera châtié
des nuits il ne nous reste que des souvenirs d'étoiles filantes
parler devient difficile en ces temps de restrictions
où les climatiseurs grondent comme des bêtes en peine
En vérité je vous le dis pendant que j'en ai encore la force
l'espoir est une boule de cristal fêlée dans une décharg
e publique

André Chenet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article