Bientôt le temps des cerises

Publié le par la freniere

“Nonobstant une idée reçue, la mondialisation néolibérale n'évacue pas l'État. Elle le plie à ses besoins. Domestiqué et provincialisé, il fait office de relais de pouvoirs supranationaux plus à même d'épauler la mondialisation. Sa souveraineté est soumise à des amputations au nom de l'interdépendance et de la « gouvernance » globale. Cela dit, on a toujours recours à lui en temps de crise.” Samir Saul

Anxiogènes, telles est la réponse à cette crise sans précédent dont nous savions tous depuis longtemps, à moins d'être complètement abruti, qu'elle allait nous tomber sur la gueule comme le goguenard ciel païen de nos ancêtres les gaulois. Allons-nous continuer à entretenir nos sales querelles et inquisitions de clochers enflammés par les dieux périmés de l'Olympe? Le Pape en orbite autour de la terre a lancé son traditionnel appel urbi et orbi de la fête pascale, mais en réalité qu'en est-il des richesses monstrueuses du Vatican (un des états les plus riches du monde), faisant l'objet de montages financiers très en pointe, qui n'ont jamais soulagé nos amis africains, pas plus d'ailleurs que tous ceux des ghettos de la chrétienté, sinon par des prières qui finissent comme des pierres jetées dans l'eau boueuse du fleuve... A la grottes les cardinaux! Aux oubliettes, les évêques et toute leur piétaille d'abrutis bienheureux! A la poubelle Rabbins et Imams! Charité bien ordonnée...etc... En ce jour saint, nous apprenons la guérison quasi miraculeuse (Résurrection), grâce au dévouement du personnel soignant tout à coup élevé au rang de sauveur de l'humanité, du premier ministre d'une Grande Bretagne saignée à blanc depuis le la Maggy TINA. Dis-moi Boris, tu ne vas pas nous refaire le coup tordu d'un François Hollande ennemi n°1 de la Phynance mondiale? S'il y a bien un enseignement à retenir dans ton cas, ce serait le démantèlement en toute urgence de la City of London, fief des banquiers milliardaires du monde entier? Ah! Les paradis fiscaux! La taxe carbone! Les petits arrangements entre amis fortunés! Les châteaux forts et les bunkers de la propriété privée! Pendant ce temps-là, Brother Bill et ses complices de Big Pharma actionnent la pompe à vaccins, probablement un des passages obligatoires pour retrouver une pléthorique liberté de circuler quand tous les fonds publics auront été éradiqués à votre profit au nom de l'union sacrée et Basta! Je ne veux plus entendre vos vœux pieux Messieurs et Mesdames de la grande truanderie multinationale, foutez-nous la paix, vous les Grands Patrons, Marchands de Canons, Rois du Pétrole, Gouvernements traîtres, Généraux et Flics sans honneur, vous les Saigneurs des peuples et votre valetaille d'économistes stipendiés. Nous saurons faire bien mieux que vous, sans vos guerres, vos larcins perpétuels ni vos ingérences assassines. Le temps est venu pour nous les moins que rien de nous organiser fraternellement et de prouver que nous sommes capables de reconstruire un monde plus juste à dimension véritablement humaine et c'est maintenant ou jamais, nous ne voulons plus de l'ordre à marche forcée qu'on nous impose depuis les siècles des siècles.

André Chenet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article