Les failles

Publié le par la freniere

Le verbe est dans les failles
dans la chute de l'ange
dans la chair du silence
dans un noeud d'insomnie
Je suis l'oeil et l'oreille
le coeur blessé des mots
Je suis chant à tue-tête
en marge de la nuit

J'écris pour inverser
le mouvement des arbres
la source des rivières
le cours impair du temps
J'écris pour habiter
le mystère de l'eau
de la graine et du fruit
pour l'espoir de renaître
au couchant de la vie

Domi Bergougnoux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article