Ils ont dit

Publié le par la freniere

Ils ont dit

J'aurais assez de souvenirs désormais pour en vivre. J'ai l'âge de savoir dans le plus vrai de moi où, quand et comment j'ai pu en être heureux. Et avec qui. Mais vivre du passé ne serait que vieillir, ce chemin indécent qui s'en va à la mort.

Alors mes souvenirs sont ce que ce sont mes pas sur le chemin, comme un apprentissage, une reconnaissance de tout ce que je suis pour m'en aller plus loin. Des provisions dans le sac sur mon dos pour surmonter le temps où la sente est bien raide. Le superflu jeté.

Je ne suis pas d'hier, pas même d'aujourd'hui -il est déjà passé- je ne veux que demain, mes souvenirs ne sont que des répétitions à vivre. Des miroirs inventés.

Et j'en ai douce fureur et envie chevillée.

Continuer.

©jeandiharsce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article