Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tu es le rêve

Chacune de tes présences est une apparition. Chaque être porte en lui l’élément d’un miracle. Tu es le rêve que j’ai fait. Je le tiens dans mes bras. Je n’attendais plus rien et tu me donnes tout. Je t’apporte mon pain sur la table des mains, mes fleurs...

Lire la suite

Marre de la poésie

P eut-être que j’en ai un peu marre de la poésie en ce moment… ! (oser dire ça dans une revue de poésie, quelle insolence…). Je ne sais pas, à force d’aller à une multitude de lectures, de lire des livres de poésie, des revues de poésie, d’aller à des...

Lire la suite

L'aigle (Chili)

Oiseau âpre, aigle froid épée des cordillères immobile dans ton éternité dans l’indifférence des années dans la pierre de l’agonie Aigle aux plumes dures je connais ton idiome noir la menace de tes cyclones ta transparence sanguinaire, tes griffes souillées...

Lire la suite

Viens-t-en printemps

Schnaille ! schnaille ! maudit hiver ! J'attends que les lilas tètent les abeilles, les chants d'oiseaux qui pendent aux oreilles des arbres, les petits brins de foin qui se prennent pour la mer et les fourmis quittant le port. J'attends les mirabelles,...

Lire la suite

Un fil de salive

Je ne veux pas fermer les yeux sur la fureur du monde mais faire entendre les oiseaux, l’éclatement des grains sous la neige, la rumeur des volcans. Même si les racines pourrissent, j’accroche mon espoir à la sève des heures. J’oppose à la rature un autre...

Lire la suite

Je sais l'oiseau (Algérie)

Je sais l’oiseau, rire embusqué Au cœur de chaque saule qui tremble. Je sais l’oiseau sur l’olivier Et la bigarrure de sa queue. Je sais l’oiseau – ma main s’y brûle – Fléché comme une flamme dans l’azur. Je sais l’oiseau au cœur qui bat, L’oiseau posé...

Lire la suite

Texte-cirque (Québec)

une intense solitude au goût de mélancolie ma vie est un cirque en voie de réfection un cou de nostalgie et cette fille de maraude héroïne pour oublier ce mal de vivre bigarré mais qui donc suis-je pour me fuir ainsi l'âme à vau-l'eau et l'être à vol-vent...

Lire la suite

Le Sacre des amants 2

Chant 2 Elle C’est sa voix. Je l’entends qui passe derrière notre mur. Je vois son œil à travers la treille qui me regarde nue. Il me dit : " Viens, ma belle, le vieil hiver a trépassé. La verdure l’enterre. Une fleur a sorti son pipeau hors de terre...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>