Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temps et les mots

Le temps gruge des syllabes Les mots cicatrisent De moins en moins rapidement Il hache les noms Que je croyais solides Il me montre un squelette Dans un placard de peau Au creux de l’estomac Des mots ravalés périssent Dans l’acide Mes dents tombent Dans...

Lire la suite

Sur les épaules du vent

D ans le grand verre des hommes, le monde se vide et se remplit. Je me désaltère à l’eau du paysage. Il manque toujours quelque chose pour faire un tout. À la longue, les trains de chaises que j’inventais enfant sont devenus des phrases. Nulle gare ne...

Lire la suite

L'éblouissement

(...) C’est ici le pays de ma chaise. Entre les murs d’une patience qui cherche doucement. J’y vais comme à une source intarissable, secrète, accroupie dans le creux de l’instant et que mes mains explorent en écartant la bruyère des pages blanches. C’est...

Lire la suite

La porcelaine à Irlande

La porcelaine à Irlande

La porcelaine à l'honneur cet été à Irlande. Présenté par Verte Irlande. Les amateurs d’art et d’artisanat auront la chance de découvrir les travaux du talentueux céramiste Renaud Sauvé cet été au Site patrimonial Holy Trinity à Irlande. Jusqu’au 31 août,...

Lire la suite

L'impossible devenir

Première le 2 août à 19h30 à la cabane du criard du phare de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine (Haute-Gaspésie) L’impossible devenir fleuve c’est l’interprétation de deux grands poèmes, Le visage humain d'un fleuve sans estuaire de Pierre Perrault...

Lire la suite

Ils ont dit

Deux chambres dans notre vie, toutes deux très lointaines, inaccessibles. La chambre de l’enfance, la chambre de la mort. L’une où l’on ne reste guère, oubliée dans notre dos, l’autre d’où l’on ne revient pas, trop sombre, beaucoup trop sombre à notre...

Lire la suite

Coltrane

Coltrane

Qu'est-ce que tu dis? Les yeux de la mer les tripes de l'homme la misère la merveille? Qu'est-ce que tu chantes? Un désordre l'impossible ou une raison secrète comme un grand lactaire roux dans les buissons d'une aube o Dieu se moque o Dieu n'est pas...

Lire la suite

Pays natal

Cette ville m'assomme avec son petit maire sa petite grandeur ses petites misères ses rats des ondes cette ville me blesse j'y mourrai sans doute perclus d'arthrose sociale ballotté en trottoirs glauques en conversations creuses cette ville me tue tant...

Lire la suite

Au jardin

Au jardin

À Sonia Mondor et Pierre Séguin M ême en plein soleil, un orage cogne dans ma tête. Il voyage des neurones jusqu’au fin bout des doigts, ceux de la main avec laquelle j’écris. En panne d’espérance, en manque de mots, je me retire de l’idiotie des jours....

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>