Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tu étais autre

Dans les no man's land de l’indifférence Tu étais autre et j’étais étranger Dans l’étrangeté d’une foule Tu n’étais qu’un bruit qui passe Une ombre qui traverse le décor Et pourtant Ce jour-là je t’ai entendu Et il n’a suffi que de cela Pour tu deviennes...

Lire la suite

Ils ont dit

L'enjeu est aujourd'hui de savoir si la légitime, oh combien légitime émotion populaire, ne servira qu'à conforter un pouvoir tout dévoué au règne des "marchés", ou si elle se transmutera, en partie tout au moins, dans le meilleur des cas en exigence...

Lire la suite

Tu vois

Je ne sais rien tu vois. Ils étaient dans les rues, partout. Ils dénoncaient, se ralliaient, s'embrassaient, se touchaient, chantaient l'hymne national. Ils se voulaient solidaires parce que des balles avaient tué des gens dans les locaux d'un journal...

Lire la suite

Avec le fil du rêve

Ce que l'on ignore nous ouvre le chemin. Ce que l'on sait nous emprisonne. Comme on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, on ne peut pas tout dire sans oublier des mots. Il arrive que l'écriture se fatigue et s'assoit sur le bord d'une chaise,...

Lire la suite

Intermède

un jour j’ai dénoué mon coeur il est parti comme un cheval qui va trottant trottant puis il s’est attaché à un arbre avec lequel causer longtemps mais bientôt l’arbre fut pourrissant alors j’ai redénoué mon coeur et il s’est envolé comme l’oiseau il est...

Lire la suite

L'écrivain devant la terreur

Quand ils ont chargé leur kalachnikov en ce matin froid de janvier, à quoi pensaient ces jeunes assassins ? Avaient-ils dans leur poche une fatwa leur assignant la cible et leur promettant le paradis ? Après Salman Rushdie il y a déjà plus de 25 ans,...

Lire la suite

Cantique des créatures

Très haut, tout puissant et bon seigneur, à toi sont louange, gloire, honneur, et toute bénédiction. À toi seul ils conviennent, ô Très-Haut, et nul homme n’est digne de te nommer. Loué sois-tu, Seigneur, dans toutes tes créatures, spécialement Messire...

Lire la suite

L'intolérable

L'intolérable, ce n'est pas que l'on doive mourir, comme des chiens, des rats, des loups, des choucas, des musaraignes, ce n'est pas que l'on doive engraisser les roboratives chimies souterraines, non, l'intolérable, c'est cette souffrance tautologique...

Lire la suite

Pour ne pas oublier

C’est Jeudi le 8 que j’apprends la nouvelle par Diane. Cabu, Wolinski. Tignous, Charb, Honoré et Oncle Bernard, des phares de la sagesse capables de détrousser la bêtise humaine ont été frappé par des porteurs de mort. La journée qui se présentait favorable,...

Lire la suite

La valse qui console

Y’a trop de douleur Trop de drame Trop de chagrin Trop de chicane Y’a trop de sang Derrière et devant N’en rajoutons pas Faisons notre lit Dans un drapeau blanc Quand on ne peut plus dormir Il faut bien rêver les yeux ouverts Danser ensemble la valse...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>