Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bal chez Temporel

Si tu reviens jamais danser chez Temporel Un jour ou l'autre Pense à ceux qui tous ont laissé leurs noms gravés Auprès du nôtre D'une rencontre au bord de l'eau Ne restent que quatre initiales Et deux coeurs taillés au couteau Dans le bois des tables...

Lire la suite

Gris les jours

Gris les murs, les miroirs sans tain, vides les mains, noir le temps, blanches les tempes. Je suis un bleu dans les vigiles de l’aube, un ange qu’on égorge sur le parvis des banques, un peu de sève dans une pluie de pierres, une prière athée dans la nef...

Lire la suite

Bucolique

Me voici néant tu m’attendais depuis avant ma naissance oui je te reconnais à ta figure vide nous ne dirons rien le vent nu nous précède sur le chemin de campagne nous n’irons pas loin le vent finit toujours par tomber on l’oublie et le silence n’est-ce...

Lire la suite

Un murmure de lumière

Il a plu ce matin e t l’eau venue du ciel a doucit de rosée l es ronces de la nuit. Chaque rire d’oiseau e st une vague de plume s ur l’océan des feuilles. Dans la maison du temps l ’espace est une porte q ue l’on ouvre sans main. Malgré tous les faux...

Lire la suite

Un goût de maïs

Un goût de maïs La veille ils ont marché sur du gros sel Ont cru à quelque neige oubliée Les rues étaient noires Il bruinait quelque chose pourtant Le printemps des poètes Se tenait à carreau A présent Ils sont deux à craindre Pour la mésange Le passereau...

Lire la suite

Les enfants morts

Les enfants morts restent assis au bord des lits La nuit. Ils lisent Leurs pieds pendent dans le vide Ils cherchent la chaussette qui manquait. Les enfants morts laissent leurs cahiers ouverts à la bonne page. Ils ne se coiffent pas. Ils récitent la liste...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>