Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le brasier poétique

Le Salon du livre de Montréal a pour moi toujours été une expérience surréelle. Voir tant de gens réunis pour une industrie qui peine à subsister me remplit toujours de fierté. Cette année, fidèle à mon habitude, je me suis pitchée dans le tas et je me...

Lire la suite

Il faut vivre

Il faut vivre

Par Jean-Marc La Frenière - Récit intimiste puisé au souvenir de la mère, de l'enfance, de la pluie et du vent, Il faut vivre, disait-elle est un hymne à la vie dans ce qu'elle a de beau, dans ce qu'elle a de travers, dans ce qu'elle a de défini et d'indéfinissable....

Lire la suite

La matière du monde

La matière du monde

Le temps me tire par le cou vers un bosquet de mots, les images perdues, une vision de veille, une forêt de sons. Les jours passent en quêteux. Les bêtes se relèvent dans l'orgueil du cri. La route autour du monde n'était qu'une chimère. La pluie dénoue...

Lire la suite

Une semaine de cent ans

Une semaine de cent ans

Je scrute la beauté des visages sur les pierres des Cent-Ans, la ponctuation du monde dans la vitesse du torrent, la musique de l’air dans la rumeur du vent, les clapotis dans les replis de l’eau, la rosée du matin sur les lauzes ancestrales. Tous les...

Lire la suite

Le dos du rêveur

Pour le dos du rêveur, le réel manque de vertèbres. Les uns prient, les uns pleurent, tant d'autres font semblant. Les uns jouent de l'accordéon, les autres jouent du tiroir-caisse. Le temps travaille pour nous sauf si l'homme s'en fait une monnaie d'échange....

Lire la suite

Je n'ai pas honte

Je n’ai pas honte des gens que je fréquente qu’ils soient prophètes ou mécréants, bandits ou imbéciles, poètes ou vidangeurs, trafiquants de rêve ou paresseux, J’ai honte pour l’homme quand il se fait banquier, flic, homme d’affaires ou bourreau, avocats...

Lire la suite

La montre de Verlin

La montre de Verlin

Eugène Varlin a été assasssiné le dernier jour de la Commune de Paris, le 28 mai 1871. J'ai écrit un poème sur ce sujet publié dans mon recueil Cause Commune, paru au Temps des Cerises. à Jacques Gaucheron Dans les rues de Paris le cœur bat la chamade...

Lire la suite

Que c'est beau de penser à toi

Que c'est beau de penser à toi

Que c’est beau de penser à toi A travers les rumeurs de la mort et de la victoire Penser à toi quand on est en prison et quand on a passé la quarantaine. Que c’est beau de penser à toi Voici une main oubliée sur une etoffe bleue Et voici dans tes cheveux...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>