Paroles indiennes

Publié le par la freniere

Quand l'homme aura tué la dernière bête, abattu le dernier arbre, asséché la dernière goutte de pluie, il comprendra enfin que l'argent n'est pas comestible.

Publié dans Paroles indiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article