Quelques points sur les I de mai68

Publié le par la freniere

Je me ressouviens de MAI6
J’avais l’âge de Cohn Bendit
Je me ressouviens
de ses bons mots surréalistes
que seuls les imbéciles prenaient pour des slogans
Je me ressouviens
d’Objet Cache-toi
et de Soyez réalistes Demandez l’impossible
Je me ressouviens de la Joie
venue du meilleur Spinoza
et du grand désir de GUÉRIR LA VIE*
qui était bien malade
avec ses bouches cousues
son information bâillonnée
et ses lois infâmes
contre les femmes
Je me ressouviens de MAI68
Cette grande vague qui toujours me nourrit
Et qui toujours me précède
Cette grande vague d’Histoire et de Culture Libérée
de Poésie et d’extrême générosité
Je me ressouviens de la Belle Cantilène de MAI68
à qui le fils de petits paysans sans argent
mais non sans amour
sera toujours reconnaissant

 Nous allâmes aux fêtes de mai
 Ah! l’âme enivrée d’une joie sans pareille
 Nous allâmes aux fêtes de mai
Jamais nous ne serons les mêmes

*Guérir la vie  (Roger Gentis)

Jean-Jacques Dorio
http://dorio.blog.lemonde.fr/

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jml 01/05/2007 19:56

Vous pouvez aussi lire un poème en réponse en celui-ci sur le site de Jean-Jacques Dorio