La langue au chat

Publié le par la freniere


Je suis resté l'enfant

à la recherche de l'homme.
Je n'ai trouvé qu'une ombre.

Ne donne pas l'heure au temps
au milieu des décombres.Donne ta langue au chat,
au plaisir et aux choses.

Donne la faim aux riches

et le bonheur aux pauvres.

Laisse aux feuilles d'automne

le vertige des arbres.

Laisse aux morts la mémoire

de ceux qui vivent encore.

Laisse la corde au pendu,

son espoir à l'enfant,

àl'homme son enfance.


Donne à boire à la source.




Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article