Casse-tête

Publié le par la freniere


Nous sommes un casse-tête
encore tout mélangé.
On cherche l'impossible
sur la pointe des pieds.
On marche sur des oeufs
sans apprendre à voler.

Nous sommes une larme
tombée sur une page
qui se relève en mots.
On cherche la musique
dans le fouillis des bruits.
On écarte les ans
comme un noyé les vagues.

Nous sommes une marée
qui a le mal de mer,
une girouette folle
qui déteste le vent.
On cherche dans nos mains
les lignes évadées.

Nous sommes une maison
avec un lac dedans
plus vaste que le ciel.
On se cherche des rames
pour le canot du cœur.

Nous sommes un corps en location,
un cœur hypothéqué jusqu'au sang,
une âme à la consigne
qui a perdu la clef.
On cherche la sortie
avant même d'entrer.
On ne sait pas où commencer
mais la fin nous poursuit.

Nous sommes un tableau
qui veut sortir du cadre,
une soif d'absolu
sur un fétu de paille.
Appuyés sur l'abîme
nous remontons le temps
du silex aux écrous,
de la grotte aux écrans.

Nous sommes la douleur
dans les draps d'un lépreux,
la bohémienne enceinte
qui perd ses tarots
quand elle perd ses eaux.
On paie de vraie misère
la fausseté du fric
et du sang des enfants
l'adoration des dieux.

Nous sommes l'espérance
qu'on transforme en loterie.
On donne sans compter
tant de foutre au néant
et l'éclat du tonnerre
au murmure des choses.

Nous sommes un écho
qui a perdu la voix.
Nous ne partageons plus
à la fortune du pot
mais les balles dans le canon,
le linceul et la trique.
Les enfants brûlent eux-mêmes
leurs derniers cerfs-volants.

Nous butinons en vain
le pollen solaire
dans le champ des aveugles.
Il n'y a que du sang
sous la peau et les mots.
On traverse nos pas
sans toucher l'invisible.

Dans la prairie des pierres
on broute le désert
Nous questionnons le sel
en ignorant la mer.
Nous prenons du soleil
sans remercier le ciel.
Les mots que l'on retient
ne sont plus que des ombres.

On se lève au matin
surpris d'être vivants.

 




Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article