Choses étranges de la nuit (France)

Publié le par la freniere

J'entre dans un bar de nuit
Je commande un tilleul fraise
Personne ne s'en étonne
 
Comme j'ai envie de surprendre
- il y a des jours comme ça …-
Je sors de ma poche gauche
 
Une charrue, trois galaxies
Deux libertés de rechange
Une enfance de secours
 
Trois nains en complet veston
Une brosse à dents en or
Et une fée décoiffée
 
J"extrais de ma poche droite
Quatre chanteurs d'opéra
Une mosaïque en marbre
 
Deux révolutions soldées
Un jeu d'échecs en réglisse
Un aqueduc de dentelle
 
Chacun hausse les épaules
Un grand gaillard m'interpelle :

"C'est bon, on connait le truc"

 

"Ah oui ?" fais-je crânement

- bien sûr, j'eus pu trouver mieux

Mais ils me laissaient sans voix
 
Ces blasés sans rémission
Et le tilleul-fraise déjà
Me faisait tourner la tête-
 
Mais l'homme, sans se démonter,

M'explique tout point par point ;`

Il sait, c'est indubitable …
 
Et à peine ai-je le temps
De prendre ma tête dans mes mains
Comme ça se fait dans les films
 
Qu'il prend mon ego froissé
Le transforme en un ensemble`
De petites cathédrales
Aux vitraux représentant
 
Les icônes miniatures
De moines dansant la samba …
Et je trinque à sa santé
Car ce tour là, voyez-vous
Je ne le connaissais pas ! 
 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article