Je remplis mon assiette

Publié le par la freniere


L'orgueil d'un orage
butant sur un caillou
fait rire les fourmis.
La faim trébuche
dans une assiette.
La chair de l'absence
rêve d'un squelette.

Avec ces mots de rien
ramassés dans la rue,
ces mots en salopette
au beau milieu du bal
je m'accroche à la vie.
Je remplis mon assiette
avec des images,
des nuages en salade,
des ramages d'oiseaux,
la musique des anges.

Il suffit de la pluie
sur le toit de l'espoir,
du sourire d'un chat,
d'un simple coup de fil
pour oublier ma faim.

 



 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danièle 26/08/2007 22:50

Et raviver la soif,  soif de ses sourires,  soif des mots qui nous faisaient rire, soif de la rivière qui nous désaltérait...