Ils ont dit

Publié le par la freniere

Pour moi qui suis un îlien, quelqu’un d’un bord de mer qui regarde passer les cargos, qui traîne les pieds sur les ports, comme un homme qui marche le long d’un boulevard et qui ne peut être ni d’un quartier ni d’une ville, mais de tous les quartiers et de toutes les villes, la langue française est mon seul pays, le seul lieu où j’habite.

Jean-Marie Le Clézio

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article