Paroles indiennes

Publié le par la freniere

René Derouin


telle me brother

quelle langue rêvaient nos ancêtres

en ouvrant la trail après la tempête

 
fala para me irmazinha

quelle langue causaient les anciens

aux racoûnes en fleur et aux renards croisés

quelle langue rêvaient les sorciers de l’île d’orléans

juste avant de se transformer en wendigos

 

mech’ mech’ mech’ don’

marche marche marche donc

glottaient les vieux esquimaux-koutchines du koyoukon

à leurs chiens-loups
 
ravages chicoutées michipichou
nâgane barcanes bouscueils
 
d’où me viennent tous ces mots

ayant échappé au contrôle académique

 
ouapiti chikok carcajou
aglou oumiak eekalou
 
mais d’où me viennent donc
tous ces sons

 * 

des rhizomes cherchent leurs racines
des fleuves cherchent leur source
des noms cherchent leurs rives
des lacs cherchent leur écho
et des isles leur solitude

des sons coulent
de la gorge autochtone

histoires noyées
sous le sillage du temps

n'en reste plus
que des toponymes inconnus
à moitié baptisés

*


Jean Morisset   L’Homme de glace, Les Éditions du CIDIHCA

Publié dans Paroles indiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article