Poème en créole

Publié le par la freniere

la mer ene zour
 
ene kamarad
ki plis conten revé ki existé
pe raconte mwa la beauté
 
mo douce epousée
avek so la mains
ki kuma bann versets
pe berce mo la tete
 
bann zenfants laba pe galoupé
kuma dire deux ti zakos
 
taler mo pou alle lir
philosophie poesie roman
enfin mo pas trop conne
mais mo pou lire
 
taler mo pou alle nazé
mo pou tremp
mo le corps dans dilo soleil
 
et peut etre ki la merpou prend mwa
et peut etre ki la merpou avale mwa
 
mo bizin alle
 
ca bonheur la trop fort
 
Umar Timol

Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article