Un homme est mort

Publié le par la freniere

un homme est mort hier

je ne sais trop comment

mais ce n'est sans doute

pas très important

car on meurt un peu tous les jours

et au bout du compte on finit par mourir

 

un homme est mort hier

il parait que c'était quelqu'un de bien

de pas méchant

il avait travaillé

s'était marié

fait des enfants

aimé

détesté parfois

mais on ne va pas parler pas de ça

il était un grand fan de foot

il était un jour allé à Anfield pour assister à un match

il se rendait au marché avec son épouse le dimanche

il avait rêvé de gloire plus jeune

plus il avait appris à se contenter d'une vie tranquille

il aimait les films romantiques

mais il lui arrivait d'être un peu cynique

il aimait manger du mine frit

avec de la sauce mazavarou

il buvait du thé le matin et du café le soir

il avait la foi mais c'était une foi paresseuse

il aimait un peu trop l'argent mais qui n'aime pas l'argent

 

enfin c'était un homme

un homme comme les autres

ni meilleur ni pire

c'était quelqu'un de bien

du moins c'est ce qu'on dit

 

il aimait bien la vie

et il lui restait des choses à faire

 

un homme est mort hier

je ne sais trop comment

mais il est mort

 

il parait qu'un camion lui est passé dessus

 

puis il est devenu un corps

 
un corps

un corps qu'on a emmené à l'hôpital

un corps qu'on a touché

un corps qu'on a palpé

un corps qu'on a cousu

un corps qu'on a lavé

un corps qu'on a observé

un corps qu'on a soulevé

un corps qu'on a mis dans un cercueil

un corps qu'on a brûlé ou enterré

mais il importe peu la méthode

la méthode n'est jamais très importante

parce que après tout ce n'était qu'un corps

 

aux funérailles

les proches ont pleuré

ils ont pleuré l'homme ou le corps

enfin je ne sais trop

mais ils ont pleuré

 
les jeunes

quant à eux ont parlé du

dernier match de foot

du dernier match à Anfield

 

un homme est mort hier

je ne sais trop comment

mais il est mort

 

ensuite il est devenu un corps

 
un corps
 
Umar Timol
 
 

Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article