Il y a (France)

Publié le par la freniere

Il y a de l’eau fraîche
sous la fange
un clair venin salé
d’apparente innocence
apitoiement circonstanciés
en larmes de croco
pour mieux vous croquer
les marchands d’espoir
vous ont vendus petit bout
par petit bout
mensonge nectar
de vos peurs voraces
vous voulez l’eau claire
qui coule sous la fange ?
 
à genoux vous creuserez
sous les coups les plus bas
à terre vous demanderez
pardon pour boire encore
ne serait-ce qu’une goutte
à la source miracle
 
bouffons hagards
au banquet des reptiles
vous vous massacrerez
pour des miettes

Cathy Garcia,   Textes commis

delitdepoesie.hautetfort.com/

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article