Le prix du pain

Publié le par la freniere

On arrache la vigne, punit le vin. Le grain pourrit de n’être pas touché. Un claquement blanchit le ciel. Dans un spasme, la nuit mouille la terre. Il pleut, j’entends le ruisseau qui réfracte. L’eau engouffre ma bouche. Je vois un couteau entre le lierre et la muraille. La pluie saigne le bord du toit. La corde à linge grelotte. On ferme un livre. On ferme une bibliothèque. Une douleur vrille le sol. Terre, terre, dois-tu toujours payer le prix du pain ?

Ile Eniger  L’Inconfiance

terresdevendanges.over-blog.com/

Publié dans Ile Eniger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danièle 21/10/2007 00:00

  Honneur très mérité à Ile et ses mots, si forts, si beaux, si ELLE...

Ile Eniger 19/10/2007 16:22

Merci Jean-Marc, me retrouver sur ton blog est toujours pour moi un immense plaisir.