Conscience et environnement

Publié le par la freniere

Avec l'ère de la techno-science, de la productivité et de la marchandisation sans limites, l'on ne voit plus, dans la terre et les végétaux, qu'une source de profits financiers. Ce pillage du bien commun de l'humanité est représentatif d'une civilisation qui a donné, à l'avidité humaine, les pleins pouvoirs sur le "vivant" et les vivants que nous sommes. Pourtant, notre lien à la Terre est si intime, si vital, que rien ne peut le résilier. La conscience et l'entendement devraient permettre à l'humain de comprendre, de ressentir,
de s'enchanter de cet ordre, et donc de le respecter et d' en prendre soin, avec humilité et compassion. Notre responsabilité à l'égard de nous-mêmes et de nos semblables inclut la responsabilité à l'égard de tout ce phénomène extraordinaire que l'on appelle la vie.

Il est grand temps de reconnaître à la Nature le magistère absolu d'être la garante de toute vie et de notre survie. Oublier ce caractère irrévocable condamne tous nos efforts à n'avoir aucun lendemain...

Par rapport aux générations futures, nous assistons à une sorte de génocide par anticipation. Cette exaction est d'autant plus inadmissible que nous ne sommes pas sans solution, encore faut-il les mettre en oeuvre résolument et honnêtement.

Pierre Rabhi

Pour plus d'informations :

pour soutenir les actions de Pierre Rabhi:
ASSOCIATION TERRE ET HUMANISME
http://terrehumanisme.free.fr
MOUVEMENT D'APPEL POUR UNE INSURRECTION DES CONSCIENCES
www.appel-consciences.org

 

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article