Ils ont dit

Publié le par la freniere

Nous sommes là, nous traçons quelques mots sur une page, et ce geste de la main nous fait rejoindre un lieu hors de tout lieu où les morts en effet sont des présences proches et ceux qui ne sont pas nés encore, déjà comme des apparitions sur le seuil. 

Claude Esteban

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article