Vieux routard (France)

Publié le par la freniere

Presque finie la randonnée,
      
Vide ton sac et ta boîte à malices
Arrache les vertes  jalousies
Les remords monotones
Les ruminations lentes
Les j’aurai du ici
Les pas encore là bas

Dehors le fric! dehors les fringues!
Les cadeaux sans amour
Snobe deux fois plutôt qu’une
Les  fêtes mercantiles
Dans des temples sans dieu.

Simple, nue, allégée
Les paupières baissées
Ton dernier souffle enfin, la dernière bougie
L’ultime rai de lumière
Sans amertume aucune
Loin des alcools sans joie
Ton âme   en gambadant
Les deux mains dans les poches
S’évadera follette


Aglaé Vadet

 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article