Celle qui n'aime pas les fleurs

Publié le par la freniere


L'obscène beauté de cette femme
se penchant en brûlant ses roses,
le matin je l'éveille
en pleurant sur son ventre sans amour.

Denis Vanier        
Le baptême de Judas, Les Herbes rouges, 1998

Publié dans Denis Vanier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article