Post-it

Publié le par la freniere

Aujourd'hui, j'ai mis des post-it partout. Je suis un lunatique. Je perds mes lunettes dans le frigidaire et mes e-mail dans la poubelle. Je perds mes pieds dans mes souliers et la route en même temps. Je perds la tête. Je perds le Nord. Je perds mes cheveux dans un chapeau. Je perds les pédales. Je perds les pétales dans les fleurs du tapis. Je perds mes doigts au bout des mains et mes mitaines dans un banc de neige. Je perds mon temps. Je perds mes mots. Je perds mes yeux sur la ligne d'horizon. Quand je dessine un arbre, il perd ses feuilles dans la marge. Je perds les ailes des oiseaux en les voyant voler. Je vole une vache au lieu d'un oeuf et je manque de place pour le train qu'elle regarder passer. Je perds même la vie un peu plus chaque seconde. Je perds mon âme dans l'eau du bain mais je n'oublie jamais de penser à ma blonde. Les battements de mon coeur sont des post-it pour lui dire je t'aime. Je prends mon pouls sur son poignet et je retrouve par ses yeux les couleurs du monde.

Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

colette 05/03/2008 09:09

perdre, oui perdre sans cesse et gagner par cette même pertre,merci pour ce texte plus "léger" dans sa forme mais toujours intense!

JADE 04/03/2008 13:31

J'aime cet humour qui sait rebondir dans l'élégance des phrases...!  Un bonheur de toujours retrouver la fraîcheur de l'écriture qui reste jeune dynamique et toujours amoureuse de la vie et de la femme qui la donne et la perpétue...Sincère amitié

Ile 04/03/2008 13:13

Toujours cette justesse bien menée de tes textes, mélange d'humour et d'émotion pudique. Et le brio de l'écriture !

thomas 04/03/2008 09:20

Une de perdu...c'est mieux que de perdre sa vie à la gagner!