Ce fleuve de douleurs (Québec)

Publié le par la freniere

Années de malheur où la peur était reine
on trempait son courage dans un baquet de haine
des épines couronnaient le désir dénoncé
l’amour avait des gants pour ne pas se blesser
tous les matins portaient masques de carême
le plaisir se cachait dans un danger suprême
ces années me reviennent avec leurs bruits de chaîne
avec leurs mornes traînes et leurs laizes de peine
 
qu’à cela ne vache qu’à cela ne chienne
ce fleuve de douleurs apporta la révolte
 
Gilbert Langevin
 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michèle 21/03/2008 19:35

Il y a alors certainement des tas de perles à découvrir ! :-))

jml 20/03/2008 16:33

Gilbert Langevin a écrit des centaines de chansons. Elles ont été interprétées, entre autres, par Pauline Julien, Pierre Flynn, Marjo, Gerry Boulet, Dan Bigras, Luce Dufault, Isabelle Boulay.
Les deux dernières années de sa vie se passent dans l'errance, dormant sous un massif de conifères dans le parc Lafontaine jusqu'à ce que des filles de rue l'abritent dans une maison de passe de la rue Marie-Anne où il est retrouvé moribond dans la chambre numéro 13. Il a beaucoup publié mais le plus gros de son oeuvre est encore dispersé.
 

Michèle 20/03/2008 11:45

Ca se chante presque tant c'est rythmé. J'aime beaucoup...