Les vendredis de poésie du TAP

Publié le par la freniere

Soirée bénéfice à la gratuité

Vendredi 11 avril, 20 h 30, au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier - à l'angle du boul. Charest est, à Québec)
Entrée libre !

Les Vendredis de poésie du TAP ont vu le jour un soir du mois d'avril 1998. Nous partagerons donc le plaisir de célébrer sans cérémonie ce dixième anniversaire. Pour la cause, exceptionnellement, il n'y aura pas de première partie avec des poètes invités... il y aura une grande scène libre à laquelle tout le monde est invité et qui prendra des allures de gala rigolo.

La poésie est inutile... comme la vie. Cette gratuité, précisément, la rend inestimable. Le même esprit de gratuité se trouve à la source des Vendredis de poésie et en explique la longévité. Bien plus que des spectacles ou des séances de lectures de poésie, chaque édition devient une expérience d'échanges par la poésie sous toutes ses formes. L'assiduité de nos soirées repose sur un apport bénévole constant, sur la participation volontaire des poètes, ainsi que sur l'enthousiasme d'un public nombreux. Le titre « Soirée bénéfice à la gratuité » est bien choisi pour en souligner l'anniversaire.

MC (maître de convivialité) : André Marceau.

Avis aux poètes : scène libre ! Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) !

Présentés par le Tremplin d'actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, ainsi qu'avec le commanditaire de la radio des découvertes CKRL (89,1), les Vendredis de poésie ont lieu chaque second vendredi du mois.

Pour infos : Claude Marcotte, Tam Tam Café et Centre Jacques-Cartier ; tél.: 523-6021
Organisation et communications (source) : André Marceau (TAP) ; tél.: 523-1174 ;
courriel : tapoesie@hotmail.com
Tremplin d'actualisation de poésie (TAP)
http://www.culture-quebec.qc.ca/tapoesie/tap/index.html

 

Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jjdorio 06/04/2008 10:05

Petits ajouts orthographiques:On ne s'agrippe qu'avec un g(eai)et l'on ne se rattrape qu'avec un p...Quant à Montaigne je donne sa belle citation, qui pourrait être mise en exergue de tous les sites de poésie:"Un parler ouvert ouvre un autre parler et le tire hors Comme fait le vin et l'amour"

jjdorio 06/04/2008 05:10

pour les amis poètes du Tap    cette impro de nuit en ProvenceQuelle chance d'être TAPD'en capter les syllabesBalles au bondScène libre du donOù l'on s'aggrippeA sa grappe de motsOù l'on se lâcheEt l'on se fâche- De quoi? De qui?-   De vous de moi      De poésie   Qui fait sa fière   Et que l'on perd   Ou l'on rattrappe   Dans une impro   Une fantaisie de printemps   " A l'envers de l'hiver"   Comme chantait Robert   En jouant du Tam-Tam        et de l'ukuléléOui quelle chance vraimentAu centre Jacques CartierDe sauter sur le TAPD'ouvrir et de s'ouvrir   A ce grand parler Qui, disait Montaigne, "Ouvre (alors) un autre parler   Et le tire hors   Comme fait le vin et l'amour"