La poésie est un sale type

Publié le par la freniere

La poésie est un sale type qui laisse la trace baveuse de ses yeux sur le monde. La poésie rôde dans les rades, dans les ports, dans les brumes. La poésie est un sale type qui chasse sur les parkings les chats errants sans lune. La poésie a de la boue sur les godasses, elle saute dans les flaques et elle fouille du bout de son bâton dans la plaie entrouverte de la terre. La poésie est un loser sans avenir, un buvard, pousse-mégot qui traîne ses savates sur le bord écarlate des choses. La poésie encule le rendement. La poésie s'impose comme un dresseur de rat. La poésie n'a besoin de personne pour continuer à ne pas exister. La poésie se fout de changer le monde, elle est clochard, vieillard obèse, solitaire intoxiqué. La poésie est un sale type qui demande de l'amour pour tous les sales types qui n'en demandent pas.

Thomas Vinau

Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

thomas 11/04/2008 19:28

thanks!
Et désolé pour la faute de l'avant dernier mot