Mon petit (Québec)

Publié le par la freniere


mon petit
les anges
sont tous partis
se battre pour un autre ciel
tu ne voulais pas assez fort
ta vie
mon petit
il reste la grisaille des murs
comme des rêves en cendre
des escaliers pour nulle part
tu ne voulais pas assez fort
ma vie
mon petit
les anges sont repartis
ils vont attendre longtemps
avant de revenir
ils vont attendre
que nous ayons finis de mourir

Catrin Godin


Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jms 19/07/2008 20:13


j’aime
toujours les coups de gueule et de velours quand la tendresse montre ses crocs
- merci