Paroles indiennes

Publié le par la freniere


LES LAKOTAS SE DÉSOLIDARISENT DES ÉTATS-UNIS

Le mois dernier, un évènement assez original s'est produit aux Etats-Unis, évènement qui, au final, n'a suscité que peu de commentaires et qui pourtant permet de mieux comprendre la philosophie des Amérindiens. Cet évènement, c'est la rupture des traités signés entre les indiens Lakotas (Sioux) et les Etats-Unis!

Les Lakotas ne se revendiquent plus citoyens des Etats-Unis. "Nous ne sommes plus citoyens des Etats-Unis d'Amérique et tous ceux qui vivent dans les régions des cinq Etats que comprend notre territoire sont libres de nous rejoindre", a déclaré leur représentant Russell Means, lors d'une conférence de presse à Washington.

Cette déclaration ne peut être considérée comme du séparatisme puisque la philosophie originelle indienne ne connait pas l'idée de propriété. La Terre appartient donc à tous, mais les Lakotas refusent d'être assimilés à des Etats-Uniens. Aujourd'hui, ces descendants de Sitting Bull assument leur identité avec fierté sans pour autant déclarer aucunement la guerre à quiconque!

Ce fait illustre parfaitement la différence qui existe entre l'Etat et l'identité! Si nous appartenons tous à l'Etat, il n'est pas insultant de dire que certains de ses habitants de se reconnaissent pas comme tel ou assument une double identité.

On ne pourra pas reprocher à des indiens de vouloir diviser, eux dont la philosophie panthéiste que je partage réside dans cette petite phrase de Spinoza: "Dieu, c'est à dire la Nature". Nous sommes une partie de la Terre et elle fait partie de nous! Voici une philosophie qui intégra la complexité du monde bien avant que nos philosophes en parlent.

Glané sur le blog de Gaël Briand

 

 

Publié dans Paroles indiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article