Ta soif (Québec)

Publié le par la freniere


Ta soif la plus claire
se noie dans mon verre
désirable désirante
jamais indifférente
à tout ce qui brûle
à tout ce qui hurle
souvent bienveillante
au plus faible murmure
dans l'éclos dans l'ultime
voilà pourquoi je vénère
ton nom comme on respire
sans savoir s'il s'agit
tout à l'heure de mourir
ou de vivre autrement
sur un autre versant.


Gilbert Langevin


Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article